Ouvrir dans un navigateur Web

En bref vous propose une sélection parmi les 832 activités de toutes sortes qui font vibrer le km2 le plus animé de la métropole ce mois-ci.

Leonard Cohen
Une brèche en toute chose

Du 9 novembre 2017 au 9 avril 2018

Presque un an jour pour jour après le décès du poète montréalais, cette exposition d’art contemporain rend hommage à sa vie et à son héritage. Elle regroupe une vingtaine d’oeuvres inspirées par l’univers du grand artiste et réalisées par une quarantaine de créateurs représentant dix pays. Celles-ci vont des arts visuels aux performances musicales, en passant par des installations et des expériences de réalité virtuelle. L’installation À l’écoute de Leonard réunit les talents d’Ariane Moffatt, de Lou Doillon, de Moby et de Feist, pour ne citer que ceux-là! Il faut aussi savoir que le principal intéressé avait lui-même donné son aval à ce projet inédit, qui prend un sens nouveau dans la foulée de sa disparition. (+)

EN novembre

CINÉMA

Rencontres internationales du documentaire

Du 9 au 19 novembre

La 20e édition des RIDM réserve son lot de surprises et de choix déchirants pour les cinéphiles. Parmi les 142 films originaires de 47 pays, le festival présentera 18 premières mondiales et près de 40 premières québécoises. Dans la liste des longs métrages internationaux en compétition, les films de Travis Wilkinson, Did you Wonder Who Fired the Gun?, et d’Éric Baudelaire, Also Known As Jihadi, témoignent de la portée politique de la sélection de 2017. Soulignons la présence de la Singapourienne Tan Pin Pin qui donnera une leçon de cinéma et dont l’oeuvre fera l’objet d’une rétrospective. (+)

MUSIQUE

Festival Bach de Montréal

Du 17 novembre au 3 décembre

Ce festival consacré au compositeur baroque est le plus grand événement du genre en Amérique du Nord. Il réunit des musiciens d’exception du Québec et de par le monde, qui célèbrent le génie de Bach et continuent de faire vibrer les mélomanes plus de 250 ans après sa mort. Parmi les nombreux rendez-vous musicaux proposés, il ne faut pas manquer, le 17 novembre, le concert d’ouverture avec l’ensemble vocal et instrumental tchèque Collegium 1704 ainsi que, le 21 novembre, le concert de l’Orchestre symphonique de Montréal avec Masaaki Suzuki. (+)

MUSIQUE

Yasmine Hamdan

L’Astral - Maison du Festival Rio Tinto Alcan
18 novembre

On a pu la voir et l’entendre dans le film de Jim Jarmusch, Only Lovers Left Alive, mais la chanteuse libanaise établie à Paris s’est d’abord fait connaître au tournant des années 2000, au sein du groupe Soapkills, qui mariait musique arabe traditionnelle et musique électronique. Depuis, elle a plongé dans l’aventure solo et a fait paraître deux albums salués par la critique : Ya Nass (2013) et, plus tôt cette année, Al Jamilat. Reconnue pour l’originalité de sa démarche artistique et pour son inventivité, elle incarne, pour ses admirateurs, l’avenir de la musique pop arabe. (+)

THÉÂTRE

Vu du pont

Théâtre du Nouveau Monde
Du 14 novembre au 9 décembre

À l’ombre du pont de Brooklyn, au coeur des années 50, un débardeur voit d’un mauvais oeil sa nièce de 18 ans développer une relation amoureuse avec un cousin dont il soupçonne l’homosexualité. L’obsession malsaine de cet oncle surprotecteur aura des conséquences tragiques. Quelque 60 ans après sa création, cette pièce d’Arthur Miller, adaptée par Marcel Aymé n’a rien perdu de sa vigueur. Dans une mise en scène de Lorraine Pintal, François Papineau et Maude Guérin interprètent les rôles des parents adoptifs de la jeune Catherine, incarnée par Mylène St-Sauveur. (+)

DANSE

Dancers of Damelahamid – Flicker

Cinquième Salle
Du 14 au 18 novembre

Allégorie d’un voyage intérieur, ce spectacle de danse offre aux spectateurs l’expérience d’une odyssée en mouvement et d’un contact avec les traditions artistiques autochtones de la côte Ouest. La compagnie de danse de la Colombie-Britannique qui le présente est reconnue pour son approche novatrice à lier l’histoire des Premières Nations aux modes d’expression contemporains. Cette chorégraphie signée Margaret Grenier est enrichie d’emprunts au répertoire traditionnel et rehaussée par une dimension multimédia. (+)

MUSIQUE

M pour Montréal

Divers lieux
Du 15 au 18 novembre

Ce rendez-vous musical, qui s’adresse autant au grand public qu’aux représentants de l’industrie du disque, présentera une programmation des plus éclectiques. On pourra notamment y entendre le rappeur Koriass, en compagnie de Lary Kidd et de Pierre Kwenders, au Club Soda, le 16 novembre, ainsi que le duo électronique américain Odesza, qui viendra défendre les pièces de son nouvel album A Moment Apart, au M Telus, le 17 novembre. (+)

CINÉMA

Sommets du cinéma d’animation

Cinémathèque québécoise
Du 22 au 26 novembre

Ce festival international, qui en est déjà à sa 16e édition, célèbre le cinéma d’animation sous toutes ses formes. En plus de présenter une sélection relevée de films étrangers, il propose également des films étudiants réalisés par des artistes de la relève, un aperçu de la production canadienne et québécoise ainsi que des rétrospectives et des séances destinées aux nostalgiques et aux plus petits. En marge de l’événement, expositions, ateliers et rencontres avec des acteurs reconnus du milieu contribuent à propager dans la ville la fièvre de l’animation. (+)


De ses festivals à ses lieux de diffusion, de ses créations d’avant-garde à ses restaurants, chaque semaine découvrez une des multiples facettes du Quartier des spectacles.


GRATUIT

EXPOSITION

Nenets – Nomades au bord de la sédentarisation

Maison du développement durable
Du 7 novembre au 6 décembre

Pour découvrir comment un peuple nomade résiste aux sirènes de la sédentarisation, le photographe français Fabrice Dimier a rencontré des Nenets, habitants du cercle polaire russe. Le territoire de ces éleveurs de rennes s’étend sur plus de 700 000 km2 en Iamalie, aux abords de la mer de Kara. Cette région est convoitée par l’industrie gazière dont les installations modifient le paysage et la vie de ses habitants. Les photographies exposées révèlent un peuple face à un choix impossible : renoncer à son mode de vie ou se condamner à disparaître. (+)

MUSIQUE

Ma première Place des Arts - Viola Ferrando, Marc-Antoine Beaudoin et Belshazzar

Salle Claude-Léveillée
11 novembre

Découvrez les lauréats de la 23e édition du concours qui a contribué à l’essor des carrières de Nicolas Ciccone, de Corneille, de Klô Pelgag et de tant d’autres. L’auteure-compositrice-interprète Viola Ferrando a fait ses premières armes dans le métro de Montréal. Elle a obtenu la faveur du public grâce à son esprit et à la force de sa voix. Également auteur-compositeur-interprète, Marc-Antoine Beaudoin est aussi un multi-instrumentiste qui se distingue par sa fougue et sa passion. Enfin, la musique du trio Belshazzar emprunte autant au jazz qu'au rock et à la pop. (+)

VARIÉTÉS

Pas d’radis fiscaux - L’état d’urgence

Place Émilie-Gamelin
Du 16 au 19 novembre

Venez profiter d’un programme artistique varié tout en contribuant à la dénonciation des écarts de richesse grandissants, autant au niveau local qu’international. Fidèle à sa tradition d’inclusion et de soutien aux démunis, l’événement comporte des activités de médiation culturelle, des espaces d’information ainsi que des débats et des soirées thématiques. Mais s’il se targue de refléter la richesse des expressions artistiques, scientifiques et militantes sur des questions telles l’évasion fiscale et les inégalités, l’organisme ATSA conserve une approche humoristique et réserve quantité de surprises! (+)

ÉVÉNEMET

Luminothérapie

Place des Festivals
30 novembre 2017 au 28 janvier 2018

Véritable antidote à la morosité de la saison froide et sombre, l’événement Luminothérapie confère au Quartier des spectacles des allures de havre resplendissant. Pour cette 8e édition, la place des Festivals se métamorphosera en gigantesque terrain de jeu interactif en accueillant Impulsion, une création des firmes Lateral Office et CS Design. La série de bascules musicales et irradiantes à la conception épurée aura tôt fait de ravir les petits comme les grands qui pourront les chevaucher pour créer leur propre spectacle sons et lumières. Une bonne manière de répandre la joie tout en combattant les frissons! (+)


Pour être informé à l’avance des entraves à la circulation dans le Quartier des spectacles.


Restez à l’affût

MUSIQUE

Kenny G

Théâtre St-Denis
11 décembre

Si certains aiment se moquer de la légèreté de quelques-uns de ses succès, plusieurs autres apprécient sa musique. En effet, le célèbre saxophoniste originaire de Seattle est l’un des artistes ayant vendu le plus de disques à travers le monde (plus de 75 millions) et le musicien le plus populaire de l’époque moderne du jazz. L’instrumentaliste, qui s’arrêtera à Montréal dans le cadre d’une tournée nord-américaine, profitera de l’ambiance des fêtes pour interpréter, outre ses plus grands succès, des chansons tirées de son album de Noël Miracles: The Holiday Album, paru en 1994. (+)

MUSIQUE

Klô Pelgag

Club Soda
15 décembre

Elle a du charme, du chien et de l’imagination à revendre! Propulsée à l’avant-scène par la parution de son premier album, L’Alchimie des monstres, en 2013, qui révélait son univers baroque et absurde, elle a été couronnée Révélation de l’année au gala de l’ADISQ en 2014 et Révélation chanson Radio-Canada 2014-2015. Elle a aussi remporté le Grand Prix de la francophonie de l’Académie Charles-Cros en 2014 et le prix Barbara en 2015. Elle a terminé l’année 2016 en lançant son deuxième album, L’Étoile thoracique qui lui a permis d’obtenir onze nominations au gala de l’ADISQ en 2017. Il ne suffit pas de l’entendre, il faut la voir sur scène où elle donne sa pleine mesure! (+)

THÉÂTRE

Les Fourberies de Scapin

Théâtre du Nouveau Monde
Du 16 janvier au 10 février

Quand on pense à la place qu’elle occupe au sein du répertoire théâtral français, il est difficile de croire que cette pièce de Molière n’eut pas le succès escompté à sa création. Voilà bientôt deux siècles et demi qu’on joue cette oeuvre comique inspirée de la comédie italienne. On retrouve, ici, dans une mise en scène de Carl Béchard, André Robitaille dans le rôle du fourbe valet du jeune Léandre et Benoît Brière dans celui de Géronte, le père du freluquet. On ne vend pas la mèche en rappelant que tout finit bien dans cet hommage à l’amour où le génie comique de l’auteur atteint des sommets. (+)

HUMOUR

Yves P. Pelletier

Monument-National
Du 17 au 19 janvier

Voilà si longtemps qu’il s’est fait connaître et aimé du public au sein de Rock et Belles Oreilles qu’on s’étonne qu’il ne soit pas encore monté seul sur une scène. Ce sera bientôt chose faite avec la présentation de ce premier spectacle où le plus déluré et le plus timide du groupe multipliera les sketches et les histoires personnelles afin de révéler des facettes insoupçonnées de son univers propre. On peut s’attendre à retrouver les personnages fétiches qu’il incarne toujours avec brio : M. Caron, Stromgol l’extraterrestre ou le lecteur de nouvelles pour les malentendants. Mais surtout, on apprendra à mieux connaître l’un de nos humoristes les plus influents. (+)

MUSIQUE

Patrice Michaud

Théâtre Maisonneuve
2 mars

Le lauréat du Festival international de la chanson de Granby de 2009 en a fait du chemin en près de dix ans! Après deux albums parus au début des années 2010, il obtient la consécration avec Almanach en 2017. Ce dernier opus lui a d’ailleurs permis de remporter deux Félix, soit celui d’Interprète de l’année, et de Chanson de l’année avec la pièce Kamikaze. Il faut assister à son tout nouveau spectacle pour constater que le succès va bien à cet auteur-compositeur-interprète gaspésien qui n’a rien perdu de sa simplicité chaleureuse. (+)

OPÉRA

Roméo et Juliette

Salle Wilfrid-Pelletier
19, 22, 24 et 26 mai

Inspiré du drame homonyme de Shakespeare, cet opéra de Gounod, créé à l’occasion de l’exposition universelle de 1867, est ici mis en scène par le Manitobain Tom Diamond. Cette histoire d’amour rendue impossible par la haine que se vouent les familles rivales des Montaigu et des Capulet représente la tragédie par excellence. On retrouve dans les rôles des amants que tout sépare l’Espagnol Ismael Jordi et la Canadienne Marie-Ève Munger. Et c’est le chef d’orchestre italien Giuliano Carella qui dirige l’Orchestre Métropolitain et le Choeur de l’Opéra de Montréal pour l’interprétation d’une oeuvre sur laquelle le temps n’a aucune prise. (+)


Des spectacles de qualité, des expositions épatantes et des événements rassembleurs dans le Quartier des spectacles !

Pour voir l’offre complète des lieux de diffusion culturelle du Quartier, visitez quartierdesspectacles.com.