Ouvrir dans un navigateur Web

En bref vous propose une sélection parmi les 383 activités de toutes sortes qui font vibrer le km2 le plus animé de la métropole ce mois-ci.

KM3

Du 30 août au 15 octobre

Cet événement inédit propose de vivre une expérience artistique et sensorielle à travers le Quartier des spectacles. Découvrez une vingtaine d’oeuvres spécialement réalisées pour Montréal par des artistes locaux et étrangers. Issus d’horizons divers, ces artistes présentent des oeuvres allant des arts visuels à l’architecture, sur le thème des « bons voisins », proposé par les commissaires Melissa Mongiat et Mouna Andraos de Daily tous les jours. Ils présentent, chacun, à leur façon, diverses manières de vivre ensemble. Leurs créations tantôt immersives ou participatives, tantôt interactives ou contemplatives ornent les façades, les sites, les parcs et les trottoirs afin d’offrir aux spectateurs une vision nouvelle de la ville, à la fois surprenante et inspirante! (+)

EN SEPTEMBRE

THÉÂTRE

Les enfants d’Adam

Monument-National
1er septembre au 8 octobre

Il s’agit de la première incursion dans l’univers du théâtre de l’écrivaine islandaise Audur Ava Olafsdottir, auteure de cinq romans acclamés et professeure d’histoire de l’art à l’Université d’Islande. Dans cette pièce portant sur la famille, une femme qui vient de perdre son mari découvre, avec étonnement, l’image que ses enfants se font d’elle lors d’un déjeuner où tous sont présents. Les révélations sur les divers membres de la famille se succèdent et chaque personnage est obligé de réviser ses attentes et de considérer ses proches sous un jour nouveau. Car comme toute famille normale, celle-ci n’a rien d’ordinaire! (+)

FESTIVAL

OUMF

6 au 9 septembre

Festival dit de la rentrée scolaire, cet événement festif qui se déroule sur la rue Saint-Denis célèbre la découverte autant musicale qu’artistique pour une 7e année consécutive. En plus de son volet musical particulièrement étoffé, il réserve une belle place aux arts visuels, aux arts de la rue et à l’humour, tout en proposant aux participants une foule d’activités allant du mini-golf au mur d’escalade en passant par un parcours ludique intégrant de nombreux types de jeu. Les étudiants ne voudront pas rater les prestations des Hay Babies, de Fred Fortin et de l’ex-NWA, DJ Yella et Koriass. (+)

ARTS NUMÉRIQUES

LAMPARIUM

SAT
5 au 30 septembre

Lamparium est une plongée immersive visuelle et musicale dans l’univers sensoriel de la lumière. Ce film poétique en trois dimensions est le fruit du travail de la Cie IKB et de l’artiste multidisciplinaire Séverine Fontaine. Cette oeuvre saisissante est également une initiation idéale à l’immersion, sûre d’enchanter les néophytes. Le public, entouré de sources de lumière réelles et virtuelles, y suit l’évolution de lampes animées aux propriétés anthropomorphes dans des espaces tantôt réels, tantôt imaginaires. Cette création présentée dans la Satosphère (théâtre immersif avec écran de projection sphérique sur 360°) jette, sur les objets de tous les jours et sur notre environnement quotidien, un éclairage nouveau et magique! (+)

DANSE

Anne Plamondon Mécaniques nocturnes

Édifice Wilder – Espace danse
20 au 23 septembre

Après avoir dansé pour les plus grands chorégraphes canadiens et étrangers et avoir longuement oeuvré au sein du collectif Groupe RUBBERBANDance, cette interprète accomplie s’illustre désormais à titre de créatrice solo. En 2012, sa première chorégraphie, Les mêmes yeux que toi, qui évoquait la maladie mentale, révélait déjà son désir d’explorer des intuitions personnelles. La voici qui récidive avec Mécaniques nocturnes, une création mise en scène par Marie Brassard, qui célèbre l’impulsion et explore l’état primitif et les rouages insondables qui nous poussent à créer. (+)

FESTIVAL

FIL – Festival international de la littérature

22 septembre au 1er octobre 2017

La 23e édition de cet événement qui célèbre la littérature sous toutes ses manifestations s’annonce particulièrement chargée. On y trouvera des duos inattendus, des hommages à des auteurs marquants et même une incursion dans l’espace public aux Jardins Gamelin. La comédienne Émilie Bibeau interprétera ses propres textes dans le cadre du spectacle Chronique d’un coeur vintage, présenté le 25 septembre à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts. Enfin, les lecteurs de Dany Laferrière ne voudront ni rater la rencontre avec l’académicien ni le spectacle Et si notre vie était une fête? (+)

HUMOUR

Simon Leblanc

Théâtre Sainte-Catherine
13 au 27 septembre

Il est plutôt inusité qu’un humoriste qui est encore en train de présenter son premier spectacle solo décide d’entamer simultanément le rodage de son deuxième spectacle! C’est pourtant le cas de la Découverte de l’année du gala des Olivier 2014. Reconnu pour son sens de la formule, le jeune conteur a bénéficié pour sa première création, Tout court, vue par des dizaines de milliers de personnes, d’un bouche-à-oreille hors de l’ordinaire. C’est sans artifice qu’il monte sur scène pour livrer ses monologues désopilants et c’est en toute simplicité qu’il prévient le public que son nouveau spectacle risque de comporter une part d’imprévus... (+)


De ses festivals à ses lieux de diffusion, de ses créations d’avant-garde à ses restaurants, chaque semaine découvrez une des multiples facettes du Quartier des spectacles.


GRATUIT

EXPOSITION

Livre, lampe, chaise : Une bibliothèque exposée

Artexte
6 septembre au 14 octobre

Cette exposition est un hommage à la bibliothèque – espace d’apprentissage, de réflexion et même de détente – et une invitation à réfléchir sur les modes de lecture les textes et les images. Pour l’occasion, la salle d’exposition se métamorphose en salle de lecture et propose aux visiteurs une série de publications documentant le processus artistique des participants de l’édition actuelle de MOMENTA. On peut, en outre, y découvrir un projet imprimé signé par l’artiste conceptuel canadien Micah Lexier, ainsi qu’un programme vidéo constitué de réalisations des Canadiens David Hartt et Nelson Henricks, de l’Américaine Erin Shirreff et de la Française Valérie Mréjen. (+)

EXPOSITION

Momenta – Biennale de l’image

Vox – centre de l’image contemporaine
7 septembre au 15 octobre

Le mois de la photo évolue et adopte un nouveau nom : Momenta – Biennale de l’image. L’événement, qui en est à 15e édition, a pour thème la notion de pièce à conviction photographique. Il se donne pour mission d’aborder les questions liées à l’image, fixe et en mouvement, et de mettre en valeur les artistes canadiens dans toute leur diversité. Les oeuvres présentées pour l’occasion incitent à réfléchir sur le rôle de l’image comme capture de la réalité. Car si elles portent en soi une image du monde concret, les images s’éloignent indéniablement du réel qu’elles représentent… Une exposition qui nous force à ouvrir les yeux doublement! (+)

DANSE

Super Méga Continental

Place des Festivals
15 au 17 septembre

Depuis sa première présentation, en 2009, cet événement dansant a fait le tour du monde. Au fil des ans, des centaines d’interprètes y ont participé du Mexique jusqu’en Nouvelle-Zélande, en passant par la Corée du Sud. En cette année de célébrations, 375 danseurs amateurs de toutes les générations et de tous les horizons souligneront le 375e anniversaire de Montréal en dansant en ligne pour leur plaisir et le nôtre! Et l’issue du set carré ne signifiera pas la fin du spectacle pour autant puisque la place des Festivals se transformera en gigantesque piste de danse où tous seront invités à rejoindre les danseurs au son des sélections irrésistibles de POIRIER. (+)

CINÉMA

Expo 67 Live

Esplanade de la Place des Arts
18 au 30 septembre

Considérée comme l’une des expositions universelles les plus réussies du 20e siècle, Expo 67 a laissé une marque indélébile dans la mémoire collective des Montréalais. Cette exposition, conçue et réalisée par Karine Lanoie-Brien et produite par l’ONF, amène la fameuse Terre des hommes au coeur de la métropole et fait de l’esplanade de la Place des Arts un gigantesque îlot cinématographique. Grâce à la projection d’archives et à une trame musicale immersive, les spectateurs seront transportés dans le temps et se retrouveront au centre de cet événement historique dont ils pourront vivre ou revivre les moments forts. (+)


Pour être informé à l’avance des entraves à la circulation dans le Quartier des spectacles.


Restez à l’affût

DANSE

Les Grands Ballets – Stabat Mater

Théâtre Maisonneuve – Place des Arts
11 au 28 octobre

Les amateurs de danse contemporaine ne voudront pas rater la présentation de deux créations inspirées de chefs-d’oeuvre de la musique classique et rehaussées par l’interprétation de l’Orchestre des Grands Ballets. D’abord, ils pourront apprécier la chorégraphie du roumain à la renommée grandissante Edward Clug. Ce dernier a choisi une composition phare de la musique baroque, le Stabat Mater de l’italien Pergolèse, pour exprimer un message vital d’espérance. En deuxième partie, c’est sur la Symphonie no 7 de Beethoven qu’ils découvriront une création riche et complexe du chorégraphe allemand Uwe Scholz, disparu prématurément il y a une dizaine d’années. (+)

VARIÉTÉS

Mesmer – Hypersensoriel

Théâtre St-Denis 1
17 au 21 octobre

Le fascinateur québécois le plus célèbre est devenu une référence internationale en matière d’hypnose. En effet, il détient le record mondial du plus grand nombre de personnes hypnotisées simultanément et ses spectacles ont été vus par plus d’un million de spectateurs! Cela ne signifie pas pour autant que l’aura de mystère qui l’entoure se soit dissipée... Au contraire, il poursuit son exploration du cerveau humain afin d’en développer les propriétés. De retour au Québec avec un nouveau spectacle, il propose une rencontre interactive au cours de laquelle il stimulera et éveillera les sens du public par le biais d’expériences aussi intrigantes que surprenantes! (+)

MUSIQUE

Imaginer l’Espagne

Orchestre Métropolitain - Maison symphonique
20 octobre

L’Espagne est à l’honneur dans le cadre de ce concert sensuel et fougueux qui réunit les oeuvres de trois compositeurs. On y présentera le célèbre Cappricio espagnol du russe Rimsky-Korsakov, dont l’orchestration a largement contribué à la renommée. Ce sera aussi l’occasion d’entendre La vida breve et le Tricorne de l’Espagnol Manuel de Falla, mettant en vedette la mezzo-soprano québécoise Marjorie Maltais. Enfin, on aura la chance de découvrir, en première mondiale Concerto pour marimba, une création originale du montréalais d’origine espagnole José Evangelista, qui mettra en relief le jeu de Julien Bélanger au marimba, sous la direction du chef Alain Trudel. (+)

MUSIQUE

Wilson chante Montand

Théâtre du Nouveau Monde
24 octobre au 5 novembre

Vingt-cinq ans après sa disparition, Yves Montand est toujours présent à notre esprit. Outre sa silhouette, son charme unique et ses nombreux rôles, on n’a pas oublié ses chansons qui restent aujourd’hui aussi irrésistibles que jamais. Et voilà que Montand remonte sur scène, incarné par Lambert Wilson, un des acteurs les plus doués de sa génération. Hommage musical à ce personnage incontournable du 20e siècle, le spectacle que présente l’acteur, accompagné sur scène par six musiciens, permet de suivre le parcours d’un artiste chéri et de redécouvrir son répertoire. (+)

MUSIQUE

Tami Neilson

Club Soda
25 octobre

La chanteuse canadienne, qui s’est établie en Nouvelle-Zélande pour lancer sa carrière, attire les comparaisons avec la regrettée Amy Winehouse autant en raison de son attitude et de sa voix riche que de sa sensibilité artistique, mais elle est loin d’être un clone pour autant. Les cinq albums qu’elle a enregistrés au cours de la dernière décennie ont fait d’elle l’une des musiciennes les plus populaires dans son pays d’adoption et sa renommée internationale ne fait que grandir. Éprise de country et de soul depuis sa tendre enfance (dans les années 90, elle faisait partie du groupe familial The Neilsons), elle touche également au blues et au rockabilly et livre avec émotion ses chansons toutes personnelles. (+)

MUSIQUE

Diana Krall

Salle Wilfrid-Pelletier - Place des Arts
29 et 30 novembre

Dès la parution de son premier album, Stepping Out, en 1993, la pianiste et chanteuse canadienne avait retenu l’attention du célèbre producteur de jazz américain Tommy LiPuma. Celui-ci devait contribuer à faire de la native de Nanaimo l’une des artistes les plus populaires de son époque en réalisant dix de ses douze albums suivants, dont le tout dernier, juste avant son décès, Turn Up The Quiet, qu’elle vient présenter au public montréalais. Il s’agit d’une collection de reprises de chansons signées par les grands auteurs de jazz américain, dont Cole Porter et John Mercer, accueilli avec un concert d’éloges par la critique. (+)


Des spectacles de qualité, des expositions épatantes et des événements rassembleurs dans le Quartier des spectacles !

Pour voir l’offre complète des lieux de diffusion culturelle du Quartier, visitez quartierdesspectacles.com.